Première propriété

9 septembre 2020

Votre première propriété. C’est important!

Voici différentes étapes qui peuvent vous aider dans le processus d’achat.

À la recherche de la maison idéale

Lors de votre recherche, sélectionnez vos objectifs long-termes par rapport à la propriété. Quel type de maison voudriez-vous acquérir? Une propriété unifamiliale, un duplex, triplex, condominium, propriété bi-générationnelle ou encore une propriété commerciale, une terre ou autre. Il est important de savoir quel type de propriété nous intéressent, car beaucoup de facteurs changent en fonction du choix. Une propriété multiplex offre un revenu, alors qu’une propriété unifamiliale permet d’avoir son propre endroit. Le type de bâtiment est aussi important que l’endroit où vous voulez vous établir. En ville ou en campagne? Un agent immobilier peut vous assister lors de la recherche.

La banque peut vous donner combien?

À l’aide de votre institution financière, vous pouvez évaluer votre capacité de prêt. La banque se base entres autre sur vos revenus, votre taux d’endettement, votre crédit, votre situation d’emploi et sur vos prêts. Lors de l’évaluation de la banque, assurez-vous de contacter différentes banques pour comparer les offres qu’elles peuvent vous offrir.

L’aide d’un cosignataire peut aider fortement lorsque la situation financière d’un individu n’est pas assez haute pour le prêt voulu. Disons que votre situation financière vous offre la possibilité d’emprunter 200 000 et que votre propriété est 340 000, un cosignataire est vital.

Combien êtes-vous prêt à mettre en comptant?

Lors du premier achat, le gouvernement offre la possibilité de mettre une mise de fond de 5% au premier acheteur. Il est très intéressant de considérer cette option, car elle vous permettra de garder en banque des fonds qui pourraient être nécessaire pour des réparations et des frais tel que les frais de notaire, les taxes et autres. La mise de fond régulière est basé sur 20% lors de l’achat d’une propriété, mais les premier acheteurs bénéficient d’un avantage clair. La différence entre le 5% et le 20% est au niveau des frais de l’assurance hypothécaire. Le 20% permet de sauver au niveau des assurances.

Qu’est-ce que le régime d’accession à la propriété (RAP)?

Le régime d’accession à la propriété (RAP) est un programme qui vous permet de retirer de vos régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) pour acheter ou construire une habitation admissible pour vous-même ou pour une personne handicapée qui vous est liée

Vous pouvez retirer des fonds de plus d’un REER, tant que vous êtes le titulaire de chaque compte de REER. Votre émetteur de REER ne retiendra pas l’impôt sur les montants retirés de 35 000 $ ou moins. Certains REER, comme les REER immobilisés ou collectifs, ne vous permettent pas d’en retirer des fonds. Vous devez respecter certaines conditions pour être admissible au RAP, notamment : Vous devez être considéré un acheteur d’une première habitation; Vous devez avoir une entente écrite pour acheter ou construire une habitation admissible pour vous-même ou pour une personne handicapée qui vous est liée; Vous devez être résident du Canada lorsque vous retirez des fonds de vos REER au titre du RAP, et ce, jusqu’à la conclusion de l’achat ou de la construction d’une habitation admissible; Vous devez avoir l’intention d’occuper l’habitation admissible comme lieu principal de résidence dans l’année suivant l’achat ou la construction. Si vous achetez ou construisez une habitation admissible pour une personne handicapée qui vous est liée, ou si vous aidez une personne handicapée qui vous est liée à acheter ou à construire une habitation admissible, vous devez avoir l’intention que cette personne occupe l’habitation admissible comme lieu principal de résidence; Dans tous les cas, si vous avez déjà participé au RAP, vous pouvez le faire de nouveau dans la mesure où votre solde du RAP remboursable au 1er janvier de l’année de retrait est à zéro et que vous répondez à toutes les autres conditions d’admissibilité au RAP.

Au-delà du prêt hypothécaire

Plusieurs frais sont reliés à l’achat d’une propriété. Il faut considérer les taxes, mais aussi plusieurs facteurs importants tel que les frais d’inspection, la taxe sur la prime d’assurance hypothécaire, les taxes municipales et scolaire, la taxe de bienvenue, le déménagement, l’assurance habitation, les rénovations et les frais mensuels tels que l’électricité, le chauffage, l’internet et autres